LA CUISINE

par Sandrine GODARD

La partie du bâtiment des services généraux comportait la cuisine et 2 réfectoires, l’un pour les filles et l’autre pour les garçons. Cet ensemble est légèrement surélevé de quelques marches par rapport au niveau du sol. On y accède latéralement, c’est-à-dire par les 2 cours de récréation par des vestibules d’entrée.
La cuisine occupait la partie centrale du bâtiment et elle avait une surface de 75 m² environ. Elle était pourvue d’un grand fourneau placé au milieu de la pièce.

A l’époque, les équipements servant à préparer les repas étaient très modernes. Les 2 réfectoires, situés de part et d’autre de la cuisine, ont chacun une surface de 120m² environ et chaque pièce pouvait recevoir 14 tables de 14 places, soit au total 200 places environ ou 400 pour l’école entière.
Il existait aussi une salle à manger destinée aux maîtres, un dépôt pour la réserve de légumes, un vestiaire avec lavabo et une petite pièce pour les scories (l’endroit où on met la poubelle). La salle à manger des professeurs se composait d’une grande table autour de laquelle pouvaient s’asseoir jusqu’à 12 personnes. Dans la cuisine, tous les aliments étaient cuits sur place grâce au charbon et au gaz.
Les enfants les moins fortunés recevaient gratuitement un repas alors que les autres payaient un prix modéré. La nourriture était équilibrée et les repas copieux. Tous les élèves étaient servis car les cuisinières apportaient sur les tables les repas qu’elles avaient préparés. Il n’y avait pas de carte de cantine.

Kounadi et Farima (UPEAA)
Mme DUPONT (professeure référente UPEAA)

Photos MUS de Suresnes
Ecole de garçons et de filles – la cuisine © MUS Suresnes
Ecole de garçons – les enfants au déjeuner © MUS Suresnes