ECOLE DES GARCONS

par Sandrine GODARD

Dans l’école des garçons, il y avait 14 classes de garçons, 6 au rez-de-chaussée et 8 au premier étage. Les garçons portaient l’uniforme : une tenue grise et une blouse noire. Toute la journée les garçons apprenaient le français, les mathématiques, l’histoire et en plus ils avaient des ateliers : un pour fabriquer des meubles en bois et un autre pour travailler le fer. Il y avait un réfectoire, une salle de gymnastique, une piscine, une salle de projection pour regarder des films et une salle d’arts plastiques.

Le directeur de l’école des garçons était le même que pour les filles. Il avait un bureau, avec à côté une salle d’attente, dans l’aile gauche du groupe scolaire. Ce bureau est actuellement occupé par l’intendance du collège Henri Sellier. Le premier directeur du groupe scolaire s’appelait Monsieur Maudry.

En 1935, il y avait un trop grand nombre d’élèves, les filles n’étaient plus acceptées au groupe scolaire. Désormais, le groupe Aristide Briand était réservé aux seuls garçons alors que celui de Vaillant Jaurès accueillait uniquement des filles.

Pendant la Deuxième Guerre Mondiale, l’école ne ferma pas. Pendant les bombardements, les enfants descendaient dans les caves avec leurs maîtres et la classe continuait.

En 1968, l’école est devenue un collège mixte.

Sara, Arjola, Kateryna, Alrafi, Samuel, Alexandru et Abdesselam
Sofia, Richemond, Dirk, Allan et Camila (UPEAA)

Photos du MUS de Suresnes
Ecole de garçons et de filles - L’Enseignement du Dessin © MUS Suresnes
Ecole des garçons – Cours de préapprentissage, atelier du fer, (Actuel Ecole Vaillant Jaurès). © MUS Suresnes
Ecole de garçons - Une classe. © MUS Suresnes