Un livre par semaine Maupassant, La Parure,1884.

par Mme Ait Kaci

Mathilde est malheureuse. Sa vie de femme mariée, préparant tous les soirs du pot-au-feu, ne la satisfait plus. Elle se sent pauvre et rêve, rêve aux "dîners fins, aux argenteries reluisantes, aux tapisseries". Un soir, son mari rentre du ministère : ils sont invités à un bal. La vie de Mathilde bascule. Elle emprunte une parure de diamant auprès de son amie. Telle Cendrillon se rendant au bal, Mathilde ne se doute pas un seul instant que sa vie va tourner au cauchemar.